Ne manquez
aucun article

Recevez une notification par mail à chaque parution d'un nouvel article sur notre Blog.

Rechercher

Pourquoi le Leader 2.0 ferait bien d'apprendre à poser de meilleures questions ?



Le savoir ne fait plus le pouvoir !


Depuis que le savoir du monde entier (ou presque) est accessible à tous en un clic, le savoir et l’expérience ne suffisent plus à assurer l’autorité du manager. Vous en doutez  ? Alors vous avez probablement dépassé la quarantaine. Les générations Y, Z, Millenials, elles, n’hésiteront pas à challenger " votre savoir " avec leurs téléphones et leurs réseaux. Et si, en quelques minutes, elles découvrent des informations qu’elles jugent plus pertinentes, elles défieront votre autorité, avec le sentiment de bien faire  !

Un leader ne sera plus suivi pour son savoir, mais bien pour sa capacité à interroger ce même savoir accessible par tous, afin de produire des réponses nouvelles, inédites, sources d’innovation et d’avenir. Son art de poser les questions que d’autres n’ont pas osées lui conférera le statut de leader inspirant.

Elon Musk a gagné ce titre en faisant adhérer ses équipes à de grandes questions : «  Comment utiliser la seule énergie inépuisable et universellement disponible pour se déplacer ?  ». En proposant, voir en imposant cette question, il a réussi à aligner des réponses pour en faire une petite révolution. Des voitures électriques, un toit en tuiles solaires, des batteries individuelles pour stocker le tout chez soi. Combien de jeunes sont prêts à le suivre ?



Par ailleurs, les générations montantes veulent avoir un impact  ! Elles ne se satisfont pas d’adhérer à une vision, elles exigent de pouvoir y contribuer.

Or, comment s'impliquer dans une vision entièrement conçue et imposée par le management ? «  Devenir la référence de l’assurance en ligne  » est une vision intéressante bien sûr, mais est " à prendre où laisser ". Et certains potentiels pourraient ne pas se sentir concernés. «  Comment faire de l’assurance en ligne un réflexe pour les jeunes actifs  ? » offre bien plus de marges de manœuvres, d’espaces pour contribuer.

En ce sens, Steve Jobs a eu raison avant tout le monde. Son fameux slogan «  Think different  » était en fait la réponse à une question bien plus impliquante et largement adoptée par les développeurs d’applications : «  How to challenge the status quo  ? ».

On peut douter de l’impact de cette question. Mais, alors comment expliqué que Microsoft avec une vision claire et un marché trois fois plus grand, n’a jamais réussi à se construire une communauté de développeurs fans, empressés de contribuer à l’aventure ?

Comment construire une quête inspirante pour vos clients, pour les transformer en fan ?

C’est l’une des applications du livre Questionnez Mieux et Gagnez en Leadership 

Pour aller plus loin : https://www.questiologie.fr/ressources


Ecrit par Frédéric Falisse

Posts récents

Voir tout